journal d\'une borderline/bipolaire

un petit bout d'histoire

Que faire avec moi,à chaque année je suis pas la même quelqu'un de différent.au début on me crois dépressive après on crois pendant des années que je suis bipolaire apres le doc à un doute sur la schizo affective, après trouble de personnalité.Bref je crois que je ne s'aurait jamais quelle est mon véritable probleme.Je change tout le temps.

 

Je me souviens d'un temps je ne me souviens pas quand exactement.Je m'enfermais chez moi je ne sortais plus a part pour recevoir un livreur de dépanneur pour acheter mon paquet de cigarette je m'isolais pendant toute cette année j'ai ressenti un sorte d'handicap qui m’empêchais de faire mes va et viens de prendre le métro et l'autobus de faire mes course.J'étais faible,j'avais perdu 30 livres en 2mois j'avais l'air d'un cadavre les os sorti,l'anxiété me grugeais.Je ne mangeais plus,Les stores fermer des fois je regardais par la fenêtre...d'autre fois non.je m'enfermais dans ma chambre mon refuge Ça s'appel de l'anxiété généralisé mais au début je ne le savait pas,des que j'avais à affronter le monde dehors c'étais des crises qui recommençais.J'ai été à l’hôpital plusieurs fois.Personne ne trouvais ce que j'avais à vomir à avoir mal au coeur toujours comme sa.

 

Jusqu’au jour ou mon docteur à trouver qu'est ce qui clochai en cherchant dans son livre de symptôme ,j'ai été sur antidepresseur et anxiolytique un bout de temps.Des xanax par ci par la.Ça ma pris beaucoup d'effort et de temps pour être capable de me remettre debout voir du monde marcher dehors.Ça la commencer par le balcon et après le dépanneur a pied et non livrer.Je me souvien avoir voulu essayer de prendre l'autobus,des mal de coeur intense on commencé le coeur qui battais fort j'étais pleine de sueurs le vomi ma remonté je suis sorti et j'ai vomi dans la rue.Quand j'allais au magasin je bafouillais devant la caissière et bégaieais quand elle me parlait.C'étais l'enfer passé à la caisse c'était horrible le reste se passait pas pire vu que je ne parlais à personne,la musique dans les oreilles.La musique m'a beaucoup aidé d’ailleurs c'est grâce à elle que j'ai pu reprendre mes déplacements,tranquillement.

 

Je pensais être libéré,une fin de semaine je suis sorti questions de reprendre mes vieilles habitudes, j'ai bu je suis sorti dans un club il y avait beaucoup de monde que je connaissait d’ailleurs et j'ai tombé en bas d'un speaker par terre dans les pommes,on m'a ramassé j'avais les yeux qui revirait dans le blanc on m'a escorté dehors j'avais perdu conciance,pendant un bon 5 minute je me suis réveillez je ne comprenais pas ce qui c'était passé je voulais retourner danser et boire finalement j'ai fini par rentrer.Et oui les amis conseil;mélanger des anxiolytiques avec de l’alcol est la pire chose à faire.



10/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres