journal d\'une borderline/bipolaire

tu m'aimes quand même.

 

 

tu m'aimes quand même, même si j'suis fou, un peu poète, un peu voyou. t'acceptes mes joies et mes misères. tu me fais l'amour sans me faire la guerre.

tu m'aimes quand même, avec mes grands pieds,ma barbe qui pique, mes jeans troués et mon hockey les soirs d'hiver qui vient toujours tout foutre en l'air. 

 faudrait que j'apprenne à vivre un peu, faudrait que j'parvienne à voir mes tords,

 faudrait que j'sois un peu moin vieux jeux et qu'jarrête de jouer au plus fort.

 faudrait que j'fasse confiance à l'amour, faudrait que j'cesse de t'faire d'la peine,

 faudrait qu'j'veuille bien vieillir un jour, faudrait que j'apprenne à dire je t'aime...

tu m'aimes quand même avec mes caprices, tous mes défauts et tous mes vices,

mes yeux espiègles, mon coeur sauvage et ma tête toujours dans les nuages.

tu m'aimes quand même quand j'ai des doutes et quand mes rêves me font fausse route.

tu restes près de moi dans mes naufrages et quand j'me relève t'es mon courage.

faudrait que j'apprenne à vivre un peu, faudrait que j'parvienne à voir mes tords,

faudrait que j'sois un peu moin vieux jeux et qu'jarrête de jouer au plus fort.

faudrait que j'fasse confiance à l'amour, faudrait que j'cesse de t'faire d'la peine..
Faudrait je veuille bien vieillir un jour...
Faudrait j'apprenne a dire je t'aime...

Tu m'aime quand même, malgré mes peurs, et malgré le fait que j'sois chanteur,

 mais ça bien sûr tout le monde le sait, ya même des jours j'me le fait chanté.
Tu m'aime quand même aek ma musique, mes rêves d'ados, mon manque de fric,t'endurera les guitares, les valises, les longues tournée et les grosses bises.

tu m'aimes quand même, même si j'suis fou, un peu poète, un peu voyou.

t'acceptes mes joies et mes misères.

tu me fais l'amour sans me faire la guerre. tu m'aimes quand même..



20/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres