journal d\'une borderline/bipolaire

Médic,Alcol,Amour,Moi même

 

Hier j'ai recommencé à prendre mon 200 mg de ne plus casser en deux ma pilule..J'ai déraillé pendant une semaine à pas dormir et sortir et boire de l'alcool quasi toute les soirs ma dépendance pour l'alcool etait revenu(Je vous en parlerai une autre fois).Je sais que c'est pas bon pour moi,des fois c'est plus fort que moi je dois sortir m'évader et me peter la face en bon québecois.Pour oublier mes problemes faire le vide plus penser à RIEN.

 

 

Je crois que je suis revenu avec mon ex je suis allé le voir vendredi j'ai eu une crise de l'arme en ptit bonome dans ma chambre à crier et à pleurer et a me parler.Je suis parti en pidjama j'ai pris mon sac 35 dollard de taxi jusqu'à chez lui apres une semaine d'absence je suis arrivé en larme,il m'a laissé entrer on a parlé et j'ai remarqué dans son salon mon cadre sur ca table en plein milieu il etait la à la vue de tous comme si il avait sa place et ne partirait jamais.Le fameux que j'avais bricoler pour nous avec une photo de nous en s'embrassant avec la date du jour ou on c'est connu,il était dans ma chambre avant mais sur le coup je l'es mi dans le sac de vidanche avec ses affaires que je lui est rapporté lors de la rupture.

 

C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'il m'aimait vraiment profondément,comme il me le disait et qu'il ne me chantait pas la pomme.Il ne savait pas que j'allais venir et le cadre était la,tout simplement la,comme l'amour qu'il a pour moi.Des fois je me déteste je m'en veux de lui faire autant de mal.Je l'es laissé au moin 4 fois,à le foutre dehors à faire semblant de ne jamais l'avoir connu dans mes gestes ou mes paroles.

 

Je ne peux pas laisser 1 ans de ma vie se défiler comme ca sans rien faire,il m'a aidé quand j'etais malade cette année une période de 3 semaines d'ataque de panique et d'une dépression majeur.Il est venu avec moi attendre en file pendant des heures à deux hopital different,raté le travaille il s'est occupé de moi comme un père s'occupe de sa fille.Il était la s'il ne l'aurait pas été je serais pas de se monde.Il m'a toujours écouté que ca soit me plaindre ou raconter mes peines,ou mes joies...

 

 

Je peux pas croire qu'il n'y a pas une solution,que ca fonctionne,qu'on soit heureux.

 


Bref,apart ca,ca bouge ces temps si.Je pense serieusement à ce que certaines choses change dans ma vie.Pour arrivé dans le positif.

 

Et j'ai bien beau être une princesse,une igoiste,un fardeau,une sans coeur,une folle,une méchante,une conasse.

 

                                                           JE M'EN FOU!

 

Et oui je pense qu'a ma petite personne et je suis bien heureuse ainsi.Ma propre personne peux m'aimer,me faire confiance,me consoler,me conseiller,me guérir,me comprendre,sans me faire du tord et me blesser.

 

 Elimine ce qui est nocif pour toi aujourd'hui et tu te remercira demain.

 

 

                                                             



16/08/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Journal Intime pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres