journal d\'une borderline/bipolaire

Comment vivre avec un proche bipolaire.

Le trouble bipolaire est une maladie chronique qui dispose d'une prise en charge efficace

 

 

Comment vivre avec un proche bipolaire.

 

1-Comprenez que le trouble bipolaire est un trouble mental. Il s’agit en effet d’une maladie psychiatrique. Cela signifie que la personne qui en souffre n’est pas plus responsable de son état que si elle avait un cancer ! Dès que vous aurez compris ce point fondamental, vous pourrez être plus compatissant envers votre proche.

 

2-Faites traiter votre proche. Si l’un des membres de votre famille avait une crise cardiaque, vous ne pratiqueriez bien sûr pas vous-même l’opération pour le guérir mais vous l’emmèneriez rapidement à l’hôpital ! De même, avec un proche bipolaire, il est indispensable que vous recourriez à l’aide d’un professionnel. Sachez que les troubles bipolaires doivent être traités par des psychiatres.

 

3-Apprenez à reconnaître les comportements symptomatiques de la maladie. Par exemple, si votre proche se met en colère ou sur la défensive, sachez qu’il s’agit là de deux symptômes du trouble bipolaire. Soyez donc patient et compatissant et ne lui en voulez pas car ce n’est pas de sa faute !

 

4-Comprenez que la maladie provoque un sentiment de chaos interne chez votre proche, ce qui entraîne toutes sortes de comportements disproportionnés, qu’ils soient défensifs, agressifs, autoritaires ou perturbateurs. Imaginez-vous ce que cela vous ferait si vous vous réveilliez chaque matin sans savoir si vous passeriez la journée dans un état complètement dépressif ou dans un état d’exaltation extrême. Faites preuve d’empathie.

 

 

 

5-Identifiez vos propres comportements, émotions et sentiments et tentez de les maîtriserSi vous êtes inquiet pour votre proche ou en colère contre lui, vous risquez de lui transmettre ces sentiments. Les personnes bipolaires peuvent percevoir l’anxiété, l’inquiétude et la colère comme des menaces et se mettre sur la défensive.

 

6-Familiarisez-vous avec les symptômes des épisodes maniaques et des épisodes dépressifs. Par exemple, lorsqu’une personne parle ou se vante beaucoup d’elle-même, on dit généralement qu’elle est arrogante ou égocentrique. Néanmoins, lorsque ces comportement surviennent chez les bipolaires, ce ne sont que des symptômes de manie, tout autant que les comportements irresponsables, hasardeux ou dangereux. Reconnaissez donc qu’il s’agit de symptômes de la maladie et que votre proche n’en est pas responsable. Soyez compatissant.

 

7-Complimentez chaque jour votre proche. Ayez toujours des mots gentils pour lui et dites-lui que vous l’aimez. Si vous avez du mal à exprimer ces sentiments ou à faire des compliments, essayez d’avoir de petites attentions régulières pour lui. Pliez par exemple ses vêtements, faites-lui sa vaisselle ou soyez tout simplement présent pour lui.

 entraide_relever.png



26/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres